Autisme Centre-du-Québec

QU’EST-CE QU’UN TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME (TSA)

Avec la publication du DSM-5 en mai 2013, l’autisme devient une catégorie unique que l’on appelle trouble du spectre de l’autisme. TSA est donc l’acronyme de trouble du spectre de l’autisme. Ce nom introduit une nouvelle approche des troubles envahissants du développement (TED) comme faisant partie d’une même famille, celle de l’autisme. L’utilisation du terme trouble envahissant du développement ou TED pour désigner l’ensemble des diagnostics de la famille de l’autisme cessera graduellement pour faire place au TSA. Le terme trouble du spectre de l’autisme englobe dorénavant l’autisme, le syndrome d’Asperger, le trouble désintégratif de l’enfance et le trouble envahissant du développement non-spécifié. Les personnes recevant un diagnostic de TSA sont répertoriées selon trois degrés de gravité : nécessite un soutien, nécessite un soutien substantiel, nécessite un soutien très substantiel.

Connu depuis quelques années sous l’appellation générale de troubles envahissants du développement, dont il fait partie, l’autisme devient, avec le DSM-5 une catégorie unique que l’on appelle trouble du spectre de l’autisme (TSA).

L’autisme est un handicap qui modifie le développement du cerveau. Cela amène la personne à éprouver de la difficulté à communiquer et à interagir avec les autres et à avoir des comportements, des activités et des intérêts inhabituels. Les symptômes doivent être présents dans la petite enfance, mais ils peuvent aussi se manifester pleinement avec l’augmentation des demandes sociales. Ils limitent et altèrent le fonctionnement quotidien. Les personnes ayant un TSA forment un groupe très hétérogène tant par le degré de ces altérations que par la présence ou l’absence de troubles associés.

Les causes de l’autisme ne font pas encore l’objet d’un consensus au sein de la communauté scientifique.

Les personnes atteintes de TSA ont presque toujours :

Les TSA ne sont pas :

Retour au guide