Autisme Centre-du-Québec
Faire un don

Offre de conférences

 

NOUVEAUTÉ

Les conférences d’Autisme Centre-du-Québec sont maintenant offertes sur demande. Lorsque 10 personnes seront inscrites, ces dernières seront contactées par courriel pour déterminer le lieu et la date de la conférence. Il vous est également possible de former un groupe composé de 10 personnes.

L’inscription lors des conférences est obligatoire.

« Une personne ayant un TSA dans ma famille »

Tous s’entendent pour dire que l’annonce d’un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme modifie la dynamique familiale. Chaque personne réagira à cette annonce de manière très personnelle. Que vous soyez grands-parents, oncle, tante ou ami proche, vous vous souciez probablement de savoir comment la famille fait face à cette situation. Cette conférence permettra de répondre à vos questionnements sur le trouble du spectre de l’autisme. De plus, vous repartirez avec des trucs et des outils concrets pour épauler la famille tout en respectant vos propres limites.

Pour les détails, cliquez ici

« Vie amoureuse et sexualité des personnes ayant un TSA. »

Il n’est pas simple d’aborder les sujets de l’amour et de la sexualité avec les enfants, les adolescents et les jeunes adultes alors imaginez le défi que cela représente pour des jeunes ayant un trouble du spectre de l’autisme. Jusqu’à tout récemment, ces jeunes étaient considérés comme asexués, comme s’ils n’avaient aucun désir de vivre des relations amoureuses. Et pourtant, ce n’est pas le cas du tout : ils ont des instincts, des besoins et des émotions comme tout le monde. Même si la personne n’a pas de partenaire ou ne démontre pas d’intérêt envers la sexualité, il ne faut pas attendre que les changements corporelles surviennent ou d’avoir des désirs sexuels pour se renseigner.

Pour les détails, cliquez ici

« Être frère et soeur d’une personne ayant un TSA: Faits saillants et outils pratiques »

Tous s’entendent pour dire qu’un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme bouleverse l’équilibre familial. Il est essentiel de voir au bien-être psychologique de l’ensemble des membres de la famille, incluant les frères et les sœurs dits « neurotypiques.»Tous les soins et interventions portés à l’endroit de la personne ayant un TSA monopolisent, dans la majorité des cas,  la routine familiale et la disponibilité des parents à répondre aux besoins de la fratrie.  En réponse à cette réalité, le frère et/ou la sœur vit une gamme d’émotions très variées, émotions qu’il a tendance à vivre en silence ou à communiquer par des propos et comportements plus explosifs.

Pour les détails, cliquez ici

« Astuces 101 pour naviguer dans les services »

Avec autisme vient adaptations.  Des outils sont mis en place rapidement; l’environnement familial est agrémenté de pictogrammes, routines et procédures.  Une horde de professionnels et intervenants sont désormais impliqués dans la structure familiale mobilisant ainsi plusieurs cases dans l’agenda.  À cela s’ajoutent les interlocuteurs des milieux de garde et des établissements scolaire, des organismes communautaires, etc. Il faut rapidement passer maître dans la gestion du temps, dans la compréhension des structures, dans la communication, concertation et collaboration.  Complexité 101.  Toutefois, avec les bons outils, le bon vocabulaire, les bonnes procédures et une bonne gestion, toute personne peut bien naviguer dans les services.

Pour les détails, cliquez ici

« Trouble du spectre de l’autisme, mode d’emploi »

Il y a autant de structure de pensées que d’individu.  Cette diversité ajoute des couleurs intéressantes dans les interactions mais aussi une certaine complexité. L’autisme est une condition.  Au-delà des manifestations, il y a une structure de pensée autistique qu’il faut découvrir, décoder, mieux comprendre. C’est la première étape pour établir une relation réciproque, respectueuse des forces et du potentiel de chacun. Cette conférence se veut une rencontre entre deux mondes, un lieu de réflexion et de prise de conscience sur ce qui peut facilement être mis en place pour mieux répondre aux besoins des personnes autistes et mieux vivre ensemble.

Pour les détails, cliquez ici

« Le deuil de l’enfant espéré »

On a passé neuf mois à imaginer comment il serait. Ressemblera-t-il à papa ou maman? Astronaute, chanteur, médecin… les futurs parents rêvent de l’enfant « parfait ». Lorsque les mots trouble du spectre de l’autisme sont prononcés, c’est l’univers familial tout entier qui change. S’en suivent des montagnes russes d’émotions, des remises en question et de l’épuisement.  Le processus de deuil de l’enfant espéré est enclenché. Chacun des membres de la famille vivra ces étapes différemment et à son rythme. Au lieu de chercher en vain l’enfant que vous auriez voulu qu’il soit, nous vous proposons par le biais de cette conférence d’aller à la rencontre de l’enfant qu’il est réellement.

Pour les détails, cliquez ici

« Un enfant ayant un TSA dans mon milieu de garde »

Il n’est pas rare que les éducateurs et les éducatrices en milieu de garde soient les premiers à observer des particularités chez l’enfant. Trouver les bons mots pour en parler avec les parents demande du tact et du doigté. De plus, accueillir un enfant ayant des défis particuliers dans un milieu de garde amène les intervenants à devoir s’adapter. Que ce soit à l’étape de l’hypothèse ou que l’enfant ait un diagnostic de TSA, cette conférence permettra de répondre à vos questionnements sur le trouble du spectre de l’autisme. De plus, vous repartirez avec des trucs et des outils concrets pour mieux interagir avec un enfant ayant un TSA…et ses parents!

Pour les détails, cliquez ici

Pour vous inscrire à l’une ou l’autre de nos conférences

Vous pouvez procéder à votre inscription en nous contactant au 1-844-383-6373.

Vous pouvez également vous inscrire en ligne en complétant le formulaire suivant.

Inscription aux conférences